PORTFOLIO 2014

Étincelants vestiges

2014

 

 

Le corpus est composé de plusieurs îles. Sur chacune, les restes d’un passage, des débris. Qu’il s’agisse d’épaves ou bien de bâtiments délabrés, les vestiges présents sur ces îles-montagnes témoignent de l’inhospitalité de ce territoire. Le paysage est fractionné. Sur ces îles quasi désertiques se côtoient la stérilité de la pierre et les couleurs vives et brillantes de certaines parties. Dans ce contexte la brique ramenée à l’état de «montagne» porte tout de même encore la trace humaine ; peinture, goudron, mortier, etc. Elle a certainement servie l’habitat humain, mais ici elle revient à sa nature première de pierre.